Finaliste au Prix littéraire France-Québec 2015

Depuis 1998, le Prix littéraire France-Québec souligne l’excellence du roman contemporain québécois en récompensant chaque année l’un de ses auteurs. Voué à la promotion et à la diffusion en France de la meilleure littérature québécoise, ce prix poursuit dans le domaine culturel la mission que s’est donnée il y a plus de 40 ans l’Association France-Québec (AFQ) : faire découvrir et aimer les spécificités de cette nation francophone d’Amérique. […]

Finalistes 2015

L’Association France-Québec (AFQ) a dévoilé les trois finalistes du Prix littéraire France-Québec 2015 lors de la cérémonie d’ouverture du Salon du livre de Paris. Il s’agit de Biz pour son roman Mort-Terrain (Leméac), de Roxanne Bouchard pour Nous étions le sel de la mer (VLB) et de Julie Hétu pour MOT (Triptyque).

https://i1.wp.com/francequebec.fr/wp-content/uploads/2015/03/Couvertures-finalistes-2015.jpg

Les trois romans en lice pour 2015 ont été choisis par le jury à partir d’une présélection de sept ouvrages. Ils seront lus dès ce printemps et durant tout l’été par les lecteurs français, lesquels voteront pour le ou la grande lauréate au mois d’octobre 2015.

Biz pour son roman Mort-Terrain  (Leméac)

Un médecin s’établit dans une petite ville du nord du Québec en même temps qu’une grande compagnie qui s’intéresse au minerai du sous-sol de cette région. Or, l’avidité de l’entreprise qui cannibalise la terre a des répercussions humaines plus horribles qu’il n’y parait. À travers une galerie de portraits savoureux, sans jamais juger, en tentant de comprendre et d’exprimer tous les points de vue, Biz raconte une histoire fantastique et pourtant éminemment réaliste, un thriller d’horreur qui se lit au grand galop.

Roxanne Bouchard pour Nous étions le sel de la mer  (VLB)

À l’aube d’un matin de pêche, Vital Bujold trouve le corps d’une femme dans ses filets. Cette femme, il y a 30 ans, avait bouleversé la vie de ce village et conquis, par sa beauté et son indépendance, le cœur de beaucoup d’hommes. Tout en alimentant la rancœur de certains autres. Était-ce un accident, une faute de navigation ou même, un meurtre? Quelle que soit l’explication, la découverte du corps de Marie Garant crée une vague et fait en sorte que la marée des souvenirs refait surface dans la mémoire des habitants. Mais il est de notoriété publique que « … la vérité se fait rare, surtout sur les quais de pêche. »

Julie Hétu pour MOT  (Triptyque)

Mot, d’une tendre violence, nous fait penser aux anciennes tragédies grecques, à l’Or du Rhin de Wagner ou encore à Cervantès. Cybèle et ses enfants Elmhira et Mot nous entraînent à tour de rôle dans un tourbillon d’une vie où plane la mort, annoncée par trois grains d’or dont Cybèle a hérité. En Espagne, où Cybèle a trouvé refuge en fuyant la guerre du Liban, Elmirha rêve de devenir matador.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s